Partagez|
Course-poursuite [Adriaan]
Messages : 562
Tickets : 1377
Date d'inscription : 02/09/2015
avatar
Dukun Panthère de Java

Dossier Personnel
Age: 26 ans
Emploi: Fugitive / Apprentie Mécano
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Course-poursuite [Adriaan] Dim 10 Jan - 23:19

Dian écoutait attentivement ce que lui disait Issma, et travaillait dur. Et quoi que l’on puisse dire, la vie était plus agréable dans cette maison, malgré les remarques acerbes du vieux mécano, et des querelles entre Victoria et sa sœur. La jeune femme faisait son petit bonhomme de chemin, en évitant de s’incruster trop dans cette famille. Elle ne pouvait se remémorer qu’un jour où l’autre, sa formation achevée, elle devrait partir d’ici. Il n’allait pas lui offrir ce toit toute sa vie.
Le jour, elle apprenait, la nuit, elle allait travailler aux fermes de vapeurs. Et pourtant Issma lui avait dit de trouver un meilleur boulot à mi-temps que ça. Elle était obligée de travailler pour pouvoir se nourrir. Une chose était sûre, elle dormait à point fermer pendant ses périodes de repos.

« Hey Utari ! »

La fausse Utari se redressa soudainement et cligna des yeux plusieurs fois.

« Prends ta pause, ça vaut mieux, ça ne sert à rien que tu traîne comme ça. »

La jeune femme acquiesça, il avait raison, et de toute façon elle ne devait pas contredire son autorité. Elle partit dans sa chambre, qui était en fait le grenier. Elle prit sa vieille cape, celle dont elle ne se séparait jamais lorsqu’elle sortait, et avant d’ouvrir la trappe, fixa l’armoire. Elle ne put en détourner les yeux pendant un moment. Finalement, c’est en dessous de la trape qu’elle jeta un œil. Il n’y avait personne. Elle revint vers l’armoire et regarda derrière. C’est là qu’elle avait caché ses anciens vêtements, ceux de l’armée Belandas. Ils y étaient toujours c’était très bien. Pour elle, c’est que personne ne les avait remarqués, et elle préférait que ce soit le cas. Elle n’avait pas envie de raconter toute son histoire, ou pire, qu’ils pensent qu’elle soit une espionne. Elle soupira et fila dans les rues, capuchon couvrant sa tête.

Dian ne put que remarquer les affiches de propagande et de recrutement des Aslis. Jusque-là, elle voulait les rejoindre. Et puis Issma avait donné son avis, qu’ils n’étaient pas forcément mieux que les Belandas. Tout de suite, cela l’avait refroidie. Il faudrait au moins un jour qu’elle mène sa petite enquête. Elle voulait se venger après tout…

Aujourd’hui, la dukun n’avait pas un sous. La nuit dernière, elle avait été beaucoup trop fatiguée pour aller travailler à la ferme. Elle aurait fini en bouillie entre deux engrenages.
Utari n’aimait pas beaucoup cela, mais parfois, pour manger, elle devait voler. Sinon elle ne tiendrait jamais. Elle s’y était tout de même faite depuis qu’elle avait quitté l’armée. Elle pouvait bien évidemment chasser. C’était simple quand on était une panthère. Néanmoins, Dian avait trop peur de se faire remarquer, qu’on la voit se transformer en félin. Ce serait catastrophique pour elle.
Pour se donner « bonne conscience » ce qui était une excuse plus qu’autre chose, elle allait voler chez les marchands à mauvaises réputations ou chez ceux qui gagnaient le plus d’argent. Ce qui pouvait attirer pas mal d’ennuie si elle se faisait avoir.

Elle avait maintenant un certain talent pour dérober les petites choses. Certains petits fruits par exemple. Comme celui qu’elle venait de choper… Il fallait attendre que tous les regards se tournent ailleurs, et surtout qu’il y ait du monde un peu partout. Ce serait encore plus simple avec un complice. Hélas, elle ne connaissait personne vraiment très bien, pour l’appeler de cette façon.
Et puis elle sentit une bonne odeur de viande… C’était très tentant, elle n’y avait pas toujours droit. La dernière fois ce n’était pas il y a si longtemps puisque c’était Esteban qui lui en avait offert. Mais elle ne pouvait pas s’en empêcher…
Dian s’approcha doucement du comptoir, faisant mine de regarder à droite et à gauche comme si elle se promenait comme tout le monde sur ce marché gigantesque et permanent du quartier Selatan. Maintenant il fallait trouver le bon moment pour pouvoir mettre la main sur l’une des brochettes. Quand est-ce que tout le monde ne regarderait pas, quand est-ce qu’ils regarderaient le comptoir de nouveau. Elle attendit… attendit… Maintenant !
Elle s’empara d’une brochette et se retourna, victorieuse, avant de cogner quelqu’un.

«- Hey, voleur ! »

Il l’attrapa par le bras. Erreur ! Elle détestait se faire toucher volontairement par des inconnus. Personne ne devait le faire, sans que ça tourne mal pour elle.

« - Lâche-moi ! »

Elle tira sur son bras, et lui flanqua plusieurs coups de genoux dans le ventre avant de viser les bijoux de famille. L’homme se recroquevilla sur lui-même et lui lâcha le bras. Dian en profita pour filer de là, courant avec sa viande vers les ruelles.

« Rattrapez-là ! »

Evidemment, il était avec sa petite bande. Et elle ne pouvait rien faire contre plusieurs personnes en même temps.
Il y avait beaucoup de monde dans les rues. Elle bousculait les gens en disant pardon, se faufilant rapidement. Les brutasses qui la suivaient avaient déjà un peu plus de mal. Il fallait qu’elle trouve une diversion !
Elle arriva sur une place où il y avait plus d’espace. Un homme était seul et marchait tranquillement. Elle courut vers lui, lui tendit la moitié de la brochette et dit très fort :

« - C’est ta part ! Maintenant court où ils vont te rattraper ! »

Et ensuite elle fila dans une rue perpendiculaire sur la droite. Laissant le pauvre homme face aux brutes qui arrivaient. Déjà le premier faisait signe de s’occuper de lui tandis qu’il pourchasserait Dian.
La jeune femme voulait que ce type parte dans une autre direction, mais peut-être qu’il la suivrait, voulant des comptes…



CODED BY LAYOUTTESST
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Course-poursuite [Adriaan] Mar 12 Jan - 4:22
.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 562
Tickets : 1377
Date d'inscription : 02/09/2015
avatar
Dukun Panthère de Java

Dossier Personnel
Age: 26 ans
Emploi: Fugitive / Apprentie Mécano
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Course-poursuite [Adriaan] Mar 19 Jan - 20:16

Dian courait à vive allure, elle ne voulait pas se faire rattraper et passer un sale quart d’heure. Elle regarda derrière elle pour voir où ses poursuivants en été. Elle fut surprise d’apercevoir un plutôt pas trop mal habillé pour l’un d’eux, mince et grand. Puis elle comprit qu’il s’agissait du bonhomme à qui elle avait subtilement confié la tâche de séparer la route des hommes qui la suivaient. C’était donc bien raté ! Il fallait qu’elle trouve un plan pour les semer rapidement. Et, étant donné que son faux complices comptait bien la suivre jusqu’au bout pour s’en sortir lui aussi, il fallait qu’elle se le coltine avec elle. Ce serait plus difficile. Il y avait beaucoup de cachettes étriquées, et deux personnes ne rentreraient surement pas…

Arrivée à la fin de l’étroite ruelle, elle tourna à gauche. Il y avait un étrange mélange par terre sur lequel elle glissa en jurant. La jeune femme réussit néanmoins à se rattraper en balançant son tronc, et ses bras. Il y avait quelques planches posées sur le mur et elle pensa à les utiliser. Avec un peu de synchronisation, cela pourrait éliminer l’un deux au moins.
Il ne fallait surtout pas que la Dukun se trompe et l’envoie valser dans la tronche du type innocent, quoi que, cela pourrait aussi les retenir. Moui non… Elle se sentirait un peu mal pour ça… Elle saisit l’une des planches.

Avec patience, elle attendit que celui-ci passe devant elle.

« - Cours ! » –dit-elle en lui montrant du bras la direction qu’elle allait prendre en tournant.

Puis elle passa un coup d’œil pour voir à quelle distance se situer le prochain. Avec un peu de chance elle réussirait à le frapper avec la planche.
3… 2… 1 ! Elle lança la planche à l’entrée de la ruelle et… réussit son coup !

Tout de suite après, elle se remit à courir dans la direction qu’elle venait de montrer à son « coéquipier », qu’il soit parti en avant ou pas. Dans tous les cas, elle l’attendrait ou le rattraperait.
Elle put le dévisager un peu, de dessous sa capuche. Ouais… C’était un jeune bélanda, elle était en train d’aider un fichu Belanda. Bon, c’était sa faute mais bon.

« Suis-moi ! On va devoir se cacher quelque part. Ils ne vont pas laisser passer ça tranquillement ! »

Et quand Dian tourna à droite, à un autre coin de rue, elle tomba nez à nez avec une des brutasses. Elle s’arrêta net, et commença à faire quelques pas en arrière.

« - Hey, vous croyez aller où comme ça ? » leur lança-t-il.

CODED BY LAYOUTTESST
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Course-poursuite [Adriaan] Mer 20 Jan - 3:43
.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 562
Tickets : 1377
Date d'inscription : 02/09/2015
avatar
Dukun Panthère de Java

Dossier Personnel
Age: 26 ans
Emploi: Fugitive / Apprentie Mécano
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Course-poursuite [Adriaan] Mer 27 Jan - 11:38

A présent ils étaient pris en étau par les deux hommes de main du marchand qu’elle avait volé. En vérité, elle n’avait pas eu grand-chose de sa prise, et l’autre Belanda n’avait plus l’autre partie sur lui. C’était désespérant. Elle s’était mise dans de gros ennuyeux pour très peu. La pêche avait été mauvaise, très mauvaise. La prochaine fois il valait mieux faire un petit tour dans la jungle, chasser ou cueillir des fruits quelques part et rentrer en retard pour se faire engueuler par Issma. Le vieux bougre n’était pas moins pire, mais dans tous les cas, il n’essaierait pas de lui faire du mal physiquement. Et c’était une chose qu’elle redoutait plus que tout. Néanmoins, quand il fallait se battre, il fallait se battre. Se battre pour ne pas se retrouver de nouveau dans l’armée pourrie des Belandas.

Essoufflée, elle regardait les deux types. Bientôt il y en aurait plus, et ce serait la misère, alors il fallait trouver un moyen de se tirer de là, et rapidement.
Mais soudainement, c’est le Belanda qui prit la parole.
Quoi ? Mais qu’est-ce qu’il baragouinait ? Ils n’allaient jamais le croire ! Et après c’était elle qui était « complètement tarée ».
Dian regarda son « faux complice et traitre » la fixer d’un regard accusateur, l’air plutôt mauvais. Son initiative lui laissait plusieurs choix pour s’en sortir. Elle ne savait pas qu’elle était son intention, mais elle comptait bien rebondir dessus. Mais elle n’en eut pas le temps parce que déjà le gros bonhomme devant eux riait aux éclats :

« Toi ? Nous payer ce qu’elle nous doit ? Et qu’est-ce qui dit que ce n’est pas un petit tour de votre combine pour vous en réchapper ni vu, ni connu hein ?
Il faudrait payer cher, très cher. J’suis pas sûr que tu aies tout cet argent dans tes poches. Et si on te laisse filer maintenant pour aller soit disant aller chercher ton argent tu risques de nous rouler. Tss. Et on doit lui apprendre les bonnes manières à cette fille. »


Il s’approcha soudainement de la Dukun et l’attrapa au cou, la soulevant légèrement. Elle fut estomaquée, s’accrochant à la main et au poignet de la brute. Elle n’avait pas pu l’éviter puisqu’elle regardait le Belanda. Sa capuche tomba en arrière, et le bonhomme la dévisagea en sifflant.

« Ah beh c’est qu’elle est mignonne la petite sourit ! Elle va plaire au patron ! »

Il fit un signe à son complice qui s’avança vers le Belanda pour essayer de l’entourer dans ses bras.

Dian était paniquée, mais tentait de balancer ses jambes vers son agresseur. Elle réussit à lui donner un coup de pied dans le visage mais ce fut comme jeter de l’huile sur le feu. Il raffermit sa prise en la plaquant contre le mur.
Il ne fallait pas qu’elle cède à la facilité… Il ne fallait pas que tous soit témoin du fait qu’elle soit une Dukun. Elle utiliserait son atout en cas de haute nécessité.
Elle continuait de se débattre.

CODED BY LAYOUTTESST
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Course-poursuite [Adriaan] Mer 27 Jan - 19:27
Il l’avait vue passer, cette petite chose dissimulée sous une capuche, pensant peut-être qu’on ne la remarquerait pas. Lui l’avait tout de suite détectée dans la foule et il l’avait suivie à distance. Incertain d’abord si c’était bien la même gamine, la petite main qu’il avait vue surgir pour glaner vivement un morceau de viande sur un étalage avait confirmé son doute. N’était-elle pas chez Bassa-Jawi, là où il l’avait laissée la dernière fois? Pourquoi devait-elle voler pour se nourrir? Pourquoi ne l’avait-elle pas contacté tel qu’il lui avait recommandé si elle se retrouvait dans une mauvaise situation? Bien des questions qui firent en sorte qu’Esteban suivit sa petite protégée dans ses péripéties.

Il l’avait pratiquement perdue de vue pendant un instant, la course de la gamine à travers les dédales des ruelles, à travers les gens qui circulaient n’avait pas été des plus simples à suivre, ni pour lui ni pour les poursuivants. Quelques éclats de voix avaient raccroché la filature et permis à l’Espagnol de trouver Utari et son complice dans une bien mauvaise posture. Si d’un certain point de vue ces deux idiots s’étaient attirés ces ennuis et méritaient une bonne leçon, le sous-entendu au sujet de plaire au patron fit gronder Esteban. Dans un joli synchronisme qui n’était dû qu’au hasard, le complice Néerlandais d’Utari et l’Espagnol dégainèrent chacun leurs armes à feu pour les pointer l’un sur celui qui tentant de l’immobiliser et l’autre sur celui qui maîtrisait la gamine.*

- Si j’étais vous j’irais dire au patron que vous avez perdu votre voleuse de vue. C’est mieux que vous retrouver avec un trou chacun en travers du crâne. Laissez-les et déguerpissez.

Le cran de sécurité de son arme était relevé, cette dernière appuyée contre le crâne de la brute qui tenait Utari en respect. Esteban n’aurait aucun scrupule à repeindre le mur en éclats de cervelle et sang, son ton de voix rude et ferme le confirmait.

La donne venait de changer radicalement pour les deux hommes de main qui préfèrent collaborer, abandonner leurs proies et prendre la poudre d’escampette. Bien entendu leur fierté froissée tenta de se redorer un peu avec quelques menaces et jurons qu’Esteban ne releva même pas, pas plus qu’il ne tendit une main à Utari pour l’aider à se remettre. Il croisa plutôt les bras et toisa les deux fautifs, trouvant que l’un et l’autre étaient étrangement assortis pour débuter une carrière dans le crime. Ce fut à la jeune fille qu’il posa toutefois sa question, le ton du père qui demandait des comptes sur les bêtises de sa fille. Il avait eu des années de pratique sur le sujet.

- Tu veux m’expliquer?



*Validé avec Adriaan
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Course-poursuite [Adriaan] Ven 29 Jan - 2:40
.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 562
Tickets : 1377
Date d'inscription : 02/09/2015
avatar
Dukun Panthère de Java

Dossier Personnel
Age: 26 ans
Emploi: Fugitive / Apprentie Mécano
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Course-poursuite [Adriaan] Ven 29 Jan - 21:30

Dian se débattait quand tout à coup elle vit un homme débarquer derrière son agresseur. Elle le reconnut aussi tôt.

« Esteban ! »

Ce dernier avait le canon de son pistolet sur le crane de la brute. Au début il n’avait pas bougé, et ensuite, sous les menaces du nouvel arrivant il finit par la lâcher brusquement. La jeune femme, étalée par terre, prit une grande inspiration et toussa comme une malade sur le point de mourir. Elle avait la main sur sa gorge qui lui était très douloureuse. C’était une sensation qu’elle ne connaissait que trop bien. Puis, elle jeta un œil à son faux complice qui lui aussi avait une arme à feu collée à la tempe de l’autre poursuivant. Les deux faisaient bien la gueule. Rien d’étonnant, ils n’auraient pas de fric, et en plus ne ramènerait pas la voleuse à leur patron. Ils prendraient surement une sacré baigne, mais c’était moins pire que de recevoir une balle dans la tête car déjà, ils s’en allaient, vérifiant par-dessus leur épaule que les deux hommes n’allaient pas leur tirer dessus.

Ceux-ci rengainèrent et le Belanda resta silencieux tandis qu’Esteban toisait Dian en lui posant une question.
Lui expliquer …. ? Quoi donc, et à partir de quand ? Il était gentil, mais elle ne voulait pas étaler sa vie devant ce Belanda. Déjà que ces deux brutasses avaient vu à quoi elle ressemblait … Tous les trois d’ailleurs, ils auraient des soucis à cause d’elle. En vérité, pour son faux complice, elle s’en fichait. Mais pas pour Esteban. C’était déjà la deuxième fois qu’il lui rendait un service, la sauvait.

Dian se releva, toujours une main à sa gorge et s’aidant avec l’autre contre le mur. C’est avec une voix cassée qu’elle répondit :

« J’avais faim… Je n’avais pas d’argent, alors j’ai volé. »

Elle lança un mauvais regard au jeune homme, voir s’il la jugeait. En tout cas, elle, elle le faisait, qu’elle ait tort ou raison. Et puis ses yeux glissèrent sur Esteban, qui n’avait pas l’air tout à fait rassasié en histoire. La preuve avec ses sourcils froncés. Enfin, ils l’étaient toujours…

« Issma… Il ne me paye pas à apprendre. Je dois bosser en plus. Et comme j’apprends, je n’ai plus vraiment le temps de faire ma journée et ma nuit à la ferme à vapeur. C’était déjà à peine suffisant d’habitude alors là… »

C’est vrai qu’il lui avait proposé un travail. Mais qui sait si elle aurait aussi le temps d’avoir un vrai travail en plus. Surement que non. L’un de ces deux employeurs risquerait de ne pas être d’accord.

« Mais… Merci, en tout cas… Même si j’ai bien cru que tu allais me vendre. »

Ces dernières paroles étaient bien pour l’inconnu. En vérité, il n’avait jamais prévu de le faire, ce qu’il avait proposé était plutôt intelligent mais elle était de mauvaise foi dès qu’il s’agissait des colons.
Dian décida de remettre sa capuche, cela cacherait de nouveau son visage et sa vilaine marque au cou. Rien à faire, Issma le remarquerait quand elle rentrerait, et il lui poserait des questions. Elle ne pouvait même pas lui mentir. C’était évident qu’elle ne s’était pas faite ça en tombant dans des escaliers. Elle soupira avant de regarder Esteban à nouveau.

CODED BY LAYOUTTESST
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Course-poursuite [Adriaan] Dim 7 Fév - 4:51
Issma n’avait pas comprit quelque chose au sujet du système des apprentis. Ou il avait volontairement oublié pour ne pas se retrouver avec une nouvelle bouche à nourrir. Il avait deux grandes filles à la maison, qui travaillaient toutes les deux, et si son business de mécanique ne devait plus rouler comme par le passé il ne devait pas non plus être sur la paille. Ou c’était un de ces tests de vieux sénile envers la jeune Utari, pour voir si elle était débrouillarde et déterminée. Esteban n’irait pas dire à Issma quoi faire sous son propre toit mais tout ce qui se passait en dehors de cette juridiction restait domaine public et il pouvait y voir.

Il fit passer son sac en bandoulière de son épaule à sa main et en tira une pomme, qu’il lança à Utari pour qu’elle calme au moins son estomac le temps qu’ils fassent le tour de la situation.

- Vieux gâteux. Voler c’était mieux que me demander de l’aide?

Elle avait d’étranges choix, d’étranges décisions cette petite Utari. Est-ce que de la fierté mal placée valait le risque de terminer en prison ou pire?

Très attentif à l’échange entre les deux jeunes gens, Esteban douta finalement qu’ils soient complices, ou c’était une très récente association. Qu’il soit clairement un Belanda ne cadrait pas avec le quartier, Utari, Issma et toute la salade qui était autour.

- T'es qui et pourquoi t' es perdu jusqu’au fin fond de ce quartier?

Il prenait peut-être le rôle du policier qui faisait passer son interrogatoire mais il s’en prenait le droit après les avoir tirés de ce mauvais pas. Et son arme était plus grosse que celle du gamin. Certains arguments ne pouvaient pas être contestés.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Course-poursuite [Adriaan]
Revenir en haut Aller en bas
Course-poursuite [Adriaan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Indus Nesos :: Hors du Monde :: Local des Archives :: Lettres sans réponse-