Partagez|
Camille Hunier, écorcheuse. (Terminé)
Messages : 14
Tickets : 0
Date d'inscription : 29/10/2015
Age : 28
Localisation : Vierzon/Orléans
avatar

Dossier Personnel
Age: 24
Emploi: Ecorhceuse
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Camille Hunier, écorcheuse. (Terminé) Ven 30 Oct - 1:06
Demande de Visa
Carte d'identé
Nom: Hunier
Prénom(s): Camille
Surnom: Lou
Nationalités: Française/Danoise
Date de naissance: jeudi 29 octobre 1857
Sexe:  M[]  -  F[♥]
Métiers: 1880-81Écorcheuse (Cf. Enquête sur le passé),
Situation sociale: Aventurière financièrement confortable, faut dire qu'elle fait pas de ségrégation, pour elle tout le monde est un futur client. D'ailleurs les natifs commencent à lui rendre la pareille, et comme elle le dit si bien "c'est pas dommage !".

Description Physique : Touche pas à ma coupe-boulon ou je te la fais bouffer !
Est-ce que vous avez déjà rencontré un petit gabarit de fillette couverte de cambouis, clé à molette à la main, prête à en découdre avec vous sur la meilleure façon d'assouplir la mécanique de votre pur-huile albionais ? Non je suppose, et je vais vous le dire tout de suite, c'est pas près d'arriver. Sauf si éventuellement vous traîner un jour vos guêtres de sale monteur d'engin mécanique écossais du côté de Java. Et soit-dit en passant le matos anglo-saxon c'est fragile, achetés français !
Tout du moins c'est ce que vous dirait, moins aimablement, la brave Camille. Haute d'un bon mètre soixante-dix, forte d'un solide soixante-deux kilos, les muscles des épaules plus saillants que la poitrine. C'est un joli brin de fille, si on aime le genre toujours à penser à autre chose et à s'obscurcir le menton de graisse à force de se le tripatouiller en regardant sous tous les angles la puante machine qu'elle a sous ses beaux yeux gris.
Je n'y pensais plus mais son regard c'est probablement ce qu'elle a de plus joli. Elle est mignonne certes, mais ses yeux ce sont de vrais perles. Par contre pour attirer leur attention, mieux vaux êtres estropié et en besoin d'une réparation. Dire qu'il y en a pour se plaindre des filles traditionnelles, bande d'ignorants...
Enfin, je fais dans le dramatique, mais dans l'ensemble c'est un joli brin de fille tout à fait sympathique. Son seul véritable défaut c'est son langage, elle a sûrement dû apprendre à parler entre les étales à poissons et les présentoirs de pièces détachées du port de sa ville natale.

Profil Psychologique : Tu sais ce qu'elles te disent mes tenailles ?!
Pécuniaire, c'est pas parce qu'on a une tête sympa, qu'on est sympa, et qu'on fait pas beaucoup peur du haut de son mètre (quand même) soixante-dix qu'on sait pas se faire payer. Camille prend très au sérieux tout ce qui concerne l'argent, un paiement ce doit d'être régulier, équivalent à un bon échange, chacun y gagnant au bout du compte. Car attention à ne pas se méprendre, Camille n'est pas une marchande, elle aime faire du profit, mais surtout ce qu'elle aime c'est que tout soit en bon ordre, et pour le mieux. Un aspect de sa personnalité qu'on retrouve dans son travail, elle a probablement la salle d'op clandestine la plus propre et rangée d'Indonésie. Bon, elle loge à l'arrière d’un entrepôt à poissons, certains ont plus de moyens que d'autres, mais en tout cas chez elle on ne se choppe pas des infections. Il y en a qui vous diront qu'elle est un peu maniaque d'ailleurs, c'est absolument vrai, mais surtout n'allez pas lui dire en face. Pour finir de vous convaincre, je vous rappelle que certains des outils en sa possession pèsent plusieurs kilos.
Complètement obsédée, faut toujours qu'elle fourre ses mains là où il faut pas. C'est maladif, dès qu'elle aperçoit ou qu'elle entend une machine, il faut qu'elle aille mettre son nez dedans. Le pire c'est que, le plus souvent, les propriétaires sont reconnaissants, puisqu'en échange de son droit de regard elle améliore et répare, imparable.
Dernier détail important à faire remarquer, les injures et le langage outrancier. Ne pas se formaliser, c'est dans sa nature, et ce n'est jamais à but blessant, insultant ou méprisable de manière générale. Vous êtes un gros bonhomme bien gras qui a besoin d'une petite réparation sur sa ceinture dorsale hydraulique, vous allez vous en prendre plein les vapes de votre surpoids. Vous êtes une indigène rachitique qui a besoin de faire remplacer les pièces de sa mâchoire artificielle, vous allez en déguster de la métaphore au fil de fer. Et le pire, c'est que vous reviendrez... C'est toujours comme ça, Camille n'a pas sa langue dans sa poche et vous en ferez les frais, faut pas s'inquiéter, la plupart du temps ça vous fera surtout rigoler tout en vous empêchant de penser à ce qu'elle fait.

Enquête sur le passé ; Mais bordel où c'est que j'ai mis ma pince ?!
Lou, de son petit nom, est une "écorcheuse", ce qui ne signifie pas qu'elle arpente les rues à la recherche d'une victime à dépiauter, (duyungs aux abris !), non, sans façons. Cela signifie que c'est une spécialiste de la chirurgie biomécanique, le terme vient du fait qu'ils travaillent avec des "écorchés", c'est-à-dire des planches d'anatomie humaine, ou même animale. En l’occurrence évidemment le terme d'écorcheur n'est pas très bien perçu par le milieu médical, on l'utilise donc plus généralement pour désigner les chirurgiens au noir, comme Camille. Il faut savoir cependant que le côté glauque de ce titre n'est pas complètement immérité non-plus, en vérité nos écorcheurs ont une forte tendance à employer des méthodes "pas très catholiques" pour faire leurs expérimentations et leurs recherches. Cela étant dit, c'est grâce à cette curiosité maladive et déviante qu'ils font du si bon travail avec aussi peu de moyens.

Pour ce qui en est de Camille, ou Lou comme la plupart de ses clients l'appelle, c'est moins une passion qu'une véritable fièvre. Et comme pour une pathologie ça lui est tombé dessus sans prévenir, quelque part dans les environs de Madagascar. Après tout c'est de là que viennent tous les virus non ?

Camille nait en cinquante-sept de l'union d'une armatrice française et d'un ingénieur naval danois, ce qui explique sa double nationalité. Elle est élevée à Dunkerque où l'entreprise de sa famille maternelle est établie. Dès l'âge de douze ans son père commence à la faire travailler en mécanique, d'abord dans les hangars familiaux, puis sur les bateaux de ses clients. Elle apprend donc très jeune le métier, sans compter que son cher ingénieur de paternel lui fait dessiner sans cesse de nouveaux schémas techniques, quitte à lui faire carrément concurrencer l'imprimerie.

En soixante-quatorze Camille sent le besoin de nourrir d'autres projets, elle continue de travailler pour ses parents mais devient également étudiante salariée en Dessin et calligraphie, seul cursus dans ses possibilités qui lui convenait. C'est durant sa deuxième année d'études qu'elle est repérée par un professeur, lui-aussi d'origine danoise, qui s'extasie devant sa capacité à transformer un engin complexe en simple croquis. Il l'a met en contact avec des agents des industries royales qui lui offre une somme ahurissante pour voler la technologie anglaise. Émoustillée par la quantité de fric colossale que cela représente et la promesse de belles aventures, elle accepte, devenant ainsi une espionne industrielle. Pour ce faire elle est engagée en tant que simple mécanicienne dans l'industrie british, sous un faux nom évidemment. Dès qu'elle en a l'occasion elle ouvre des équipements et les schématises sur papier, ou copie carrément les "bluesprints" de ses homologues rosbifs. Elle se rend ensuite à son rendez-vous mensuel avec son agent de liaison, et fait l'échange des secrets contre la monnaie, comme sur des roulettes.

"Fais attention Camille, un mauvais coup de vapeur est vite arrivé." Aaah son pauvre papa s'il avait su, lui ou n'importe-qui de sa famille, ça leur aurait fendu le cœur d'apprendre que leur petite chérie était une voleuse d'idées, une abomination quoi. Mais Camille ça ne la dérangeait pas trop, jusqu'à ce qu'on essaye de la prendre la main dans le sac... C'est qu'en Angleterre ils rigolent pas avec l'espionnage industriel. Aussi dès qu'elle s'est sentie grillée la petite voleuse danoise est redevenue elle-même et a filé à la française ! (ça veut dire avec panache, contrairement aux anglais....) Ni une ni deux elle a attrapé ses cliques et ses claques et trouvé une offre d'emploi sur un navire néerlandais en partance pour le bout du monde, littéralement. Usant du nom de jeune fille de sa mère elle se fit reconnaître comme étant une mécanicienne d'exception, c'est-à-dire la personne que l'on veut à sa disposition lorsque le vent tombe et que soudain un moteur, pas tout à fait conçu pour ça, est censé pousser aux fesses un gros trois mâts chargé comme une gorge de fille de joie ! Aussi, n'étant pas trop regardante sur son salaire, la jeune femme se fait embaucher et c'est sans regrets qu'elle quitte l'Angleterre puis l'Europe toute entière. (C'est-à-dire qu'elle n'est pas partie les mains vides alors aussi bien les anglais que les danois voudraient certainement l'alpaguer.)

Arrivés aux environs de Madagascar cela faisait plus de cent vingt jours que le Hoofs avait quitté les côtes anglaises, aussi chaque possibilité de se dégourdir les jambes sur le sol ferme était entreprise, en particulier s'il s'agissait d'explorer l'univers nocturne d'une île telle que celle-ci. Chacun y va de bon cœur, si bien que le quartier-maître arrive même à se perdre deux jours d'affilé, pas très sérieux mais bon, quand on est loin de la maison...
De son côté Camille, qui se fait appeler Lou pour mieux socialiser, cherche sa propre perdition dans les coins les plus baroques de l'île. C'est de cette manière qu'elle rencontre son premier véritable pirate, (il lui manque une guibole), mais le pauvre bougre est mal en point. Sa jambe biomécanique lui fait un mal fou et c'est très inconfortable. Curieuse, et pas ignorante en la matière, la française demande à y regarder de plus près, et c'est à ce moment que nait la passion. Camille avait fait du dessin anatomique pendant ses études, et elle avait copié des schémas de prothèses anglaises un certain nombre de fois. Ça avait toujours éveillé son intérêt, mais sans plus. Cependant elle n'avait jamais eu l'occasion de mettre les mains dedans. Réparer la jambe du loup de mer fut pour elle une véritable épiphanie, la révélation de ce qu'elle voulait faire du reste de sa vie, ou au moins des deux prochaines années.

C'est à contrecœur qu'elle quitta Madagascar et sa première clientèle, car en une semaine de ravitaillement elle avait eu l'occasion de réparer plus qu'une jambe. Mais si elle voulait sa prime de fin de contrat il lui fallait se rendre au moins jusqu'à Java. Et c'est ainsi qu'à la fin juin 1880 Camille "Lou" Hunier s'installa à l'arrière d'un vieil entrepôt à poissons du port de Batavia et ouvrit sa première clinique clandestine d'écorcheuse.


Hors du jeu
Un petit mot ?
Bravo ! C'est la première fois que je découvre un forum où on connaît Tahra, je suis enchanté !
Voulez vous de l'aide pour commencer ?
Alors oui c'est pas forcément un mauvais plan. Ça se passe comment exactement ?
Comment nous avez-vous trouvé ?
Via un ami d'abord et ensuite via Marbrume (dans la même journée).
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 104
Tickets : 57
Date d'inscription : 27/10/2015
avatar
Bras droit de Munekira Dachen
Dukun Panthère Nébuleuse

Dossier Personnel
Age: 24 ans
Emploi: Numéro deux des Aslis
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Camille Hunier, écorcheuse. (Terminé) Ven 30 Oct - 8:38
Bienvenue Camille \o/
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 171
Tickets : 235
Date d'inscription : 14/08/2015
avatar
L'Origine

Dossier Personnel
Age: Inconnu
Emploi: Créatrice
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Camille Hunier, écorcheuse. (Terminé) Ven 30 Oct - 9:04
Bonjour Camille, ou Lou Wink

Thara, l'artiste de Deviant ? Oui, j'aime beaucoup, mais ça ne colle pas toujours à Indus, malheureusement !

Je n'ai pas grand chose à redire sur ta fiche, si ce n'est qu'a partir de 1870 en France c'est de nouveau une république. Donc c'est plus un président ou un premier Ministre qui lui a demander d'espionner, à moins qu'elle espionne pour les Danois, dans ce cas elle prendra toujours ses ordre d'un roi. Mais comme c'est mineur ça ne va pas empêcher ta validation ^^

Le coup de main pour commencer concise à un Rp est plus pour les inexpérimentés du rp. C'est un rp (avec moi, enfin Victoria), juste pour vous mettre sur les bon railles concernant l'univers du forum, car je conçois que lorsqu'on est pas habituer ça peut paraître un peu délicat ^^

Bref, je te valide donc, jeune aventurière :sheep:
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 14
Tickets : 0
Date d'inscription : 29/10/2015
Age : 28
Localisation : Vierzon/Orléans
avatar

Dossier Personnel
Age: 24
Emploi: Ecorhceuse
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Camille Hunier, écorcheuse. (Terminé) Ven 30 Oct - 15:21
Merci beaucoup ! \o/

C'était bien pour les danois. Oui l'illustrateur coréen, j'adore son travail et je le suis depuis très longtemps. A tel point que j'ai des artworks de lui qu'on ne trouve plus sur internet. L'avatar pour Camille est de lui notamment.

Je ne suis pas inexpérimenté mais j'ai plus l'habitude de jouer avec un maître de jeu, j'avoue. Alors je fais une demande dans "Recherche de Partenaire(s) de RP" ou il y a d'autres options ?
Lou. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 171
Tickets : 235
Date d'inscription : 14/08/2015
avatar
L'Origine

Dossier Personnel
Age: Inconnu
Emploi: Créatrice
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Camille Hunier, écorcheuse. (Terminé) Ven 30 Oct - 15:37
C'est ça, tu fais une demande dans Recherche Partenaire de RP. Tu peux utiliser le petit formulaire, ou si tu te sent de faire quelque chose de plus artistique, tu peux faire comme Sam un petit paragraphe expliquant ce que tu recherche ^^
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 14
Tickets : 0
Date d'inscription : 29/10/2015
Age : 28
Localisation : Vierzon/Orléans
avatar

Dossier Personnel
Age: 24
Emploi: Ecorhceuse
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Camille Hunier, écorcheuse. (Terminé) Ven 30 Oct - 15:48
Je vais faire ça alors !

Merci Dewa. ♪
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Camille Hunier, écorcheuse. (Terminé)
Revenir en haut Aller en bas
Camille Hunier, écorcheuse. (Terminé)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» camille et son mois d'octobrel
» REstauration Camille Foucaux
» Tournoi de POKER du CHICKEN SPORT (Pierre et Camille POULET)
» Camille le Baraki
» mon blog (camille)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Indus Nesos :: Hors du Monde :: Local des Archives :: Visas Expirés-