Partagez|
Esteban Molinero Ortega
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Esteban Molinero Ortega Sam 21 Nov - 18:52
Demande de Visa
Carte d'identé
Nom: Molinero Ortega
Prénom(s): Esteban
Surnom:  L’Espagnol
Nationalité: Espagnol
Date de naissance: 15 août 1844
Sexe:  M
Métier: Mécanicien, mercenaire, chasseur, sales boulots… tant qu’il est payé

Situation sociale: Betawi
Description Physique
Esteban est un homme imposant, d’un bon mètre quatre-vingt-neuf, une musculature développée à force de travailler à la dure, un pilier qui ne se laisse pas facilement déraciner. Il a les cheveux noirs et courts, une barbe de plusieurs jours, il ne se soucie pas beaucoup de son apparence de ce côté. Son visage est sérieux quasiment en permanence, concentré, attentif, les sourcils froncés et ses yeux d’un noir charbonneux scrutent et inspectent tout ce qui l’entoure avec un jugement sévère. Sa peau est hâlée par le soleil et parsemée de cicatrices diverses, coupures, brûlures, écorchures... on apprend pas son "métier" actuel sans risques et sans en garder des souvenirs marquants.

Son habillement est simple mais pensé pour son côté pratique, robuste, résistant, des teintes de vert, de terre, de gris, idéal pour se dissimuler en forêt, pas toujours de la propreté du jour, et ceux qui connaissent un peu l’animal se demandent s’il a d’autres vêtements que ceux qu’il porte. Un fusil de chasse en travers de son épaule en bandoulière, une arme de poing à sa taille, une machette bien aiguisée de l’autre côté, une flasque d’alcool capable de décaper les entrailles de n’importe qui… ce sont souvent les inséparables qui l’accompagnent partout où il va, en dépit des bonnes mœurs sociales. Vous avez probablement deviné à ce stade que faire bonne impression n’est pas une priorité chez lui.


Profil Psychologique
Ce monde ne sera jamais beau, plus jamais. Blasé par la vie, Esteban l’aborde avec une bonne dose de cynisme et un regard noir sur tout ce qui l’entoure. Avancer, toujours, en dépit du reste, parce qu’il n’a aucune envie de crever même si ses rêves d’une vie paisible et heureuse ont été détruits. C’est peut-être ce côté implacable qui l’a empêché de rejoindre femme et enfants dans la tombe, c’est peut-être ce même côté qui l’y amènera un jour puisqu’il met toujours un point d’honneur à terminer les contrats qu’on lui a confiés, coûte que coûte.

Il ne se sépare jamais trop longtemps ni trop loin d’une bouteille d’alcool ou de sa flasque. Amortir le mal, engourdir les sens juste ce qu’il faut. Jamais ivre mais jamais sobre non plus, juste ce qu’il lui faut pour pouvoir fonctionner comme il le dit. Être totalement sobre serait probablement beaucoup trop à gérer pour lui.


Enquête sur le passé

Il y avait jadis une famille d’immigrés Espagnols venue chercher un meilleur avenir. Le père versé en mécanique et habitué de trimer dur y voyait une opportunité de gagner de quoi faire vivre sa famille, oublier la vie à la limite de la pauvreté qu’ils laissaient derrière eux en Espagne, un nouveau départ, une nouvelle chance.

La chance sembla leur sourire pendant quelques années. Une maison petite mais où les rires de sa femme et leurs enfants résonnaient du matin au soir. Un travail modeste mais stable, une petite échoppe attenante à la maison pour quelques contrats de mécanique à son compte. Que demander de plus? Bien sûr, Esteban travaillait du matin au soir, jusqu’à tard dans la nuit parfois, mais de savoir ces êtres chers à l’abri de la misère, border son fils et sa fille endormis, embrasser le creux du cou de sa femme lorsqu’il allait enfin la rejoindre, c’était suffisant pour lui permettre de continuer en dépit de la fatigue.

La fièvre jaune en décida autrement.
D’abord une fièvre légère, des maux de tête, les yeux rougeâtres, les muscles douloureux, la nausée. Les petits furent les premiers à présenter ces symptômes que les soins attentionnés de leur mère ne purent faire disparaître. La douleur devint abdominale des vomissements parfois jusqu’au sang, sang qui parfois s’écoulait par le nez, la bouche ou les yeux, yeux qui avaient pris une inquiétante teint jaune de même que la peau. La femme d’Esteban développa les premiers symptômes de ce même mal alors qu’ils enterraient leur petite fille, leur fils la rejoignit peu de temps après… puis leur mère. Esteban s’enferma chez lui à double tour, malade également. Il ignore comment il a survécut à ce mal qui avait ravagé toute sa famille. Son excellente constitution peut-être, une aide inattendue dont il n’a pas souvenir à travers la fièvre et le délire qui s’étaient emparés de lui. Il vivait, alors que tout le reste était mort.

Six ans maintenant qu’il a abandonné tout ce qu’il était. Ses quelques possessions se résument désormais à ce qu’il a sur lui, sans attaches et sans domicile fixe à part les quelques bars où il est un habitué connu et qui ne fait pas d’histoires. N’ayant plus rien à perdre, il est devenu aventurier de fortune, explorateur, mercenaire, peu importe comment les gens désirent nommer cette profession qui se résume à l’engager pour faire le travail qu’ils ne veulent pas faire, qui inclut souvent une grande part de risques et de savoir manier une arme.

Hors du jeu
Un petit mot ?
Le design est vraiment beau, bravo au graphiste!

Voulez vous de l'aide pour commencer ?
À la recherche d’un rp d’introduction.

Comment nous avez-vous trouvé ?
Sur un topsite il y a plusieurs mois, j’avais gardé votre forum en favori et je m’y suis penché aujourd’hui, j’ai aimé ce que j’ai lu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Esteban Molinero Ortega Sam 21 Nov - 19:58
Et c'est complet
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 562
Tickets : 1377
Date d'inscription : 02/09/2015
avatar
Dukun Panthère de Java

Dossier Personnel
Age: 26 ans
Emploi: Fugitive / Apprentie Mécano
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Esteban Molinero Ortega Sam 21 Nov - 20:44
Finalement ce sera la fièvre Jaune !

Rebienvenue parmi nous ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Esteban Molinero Ortega Sam 21 Nov - 20:47
Il y avait tellement de choix, mais je ne voulais pas non plus déclarer une épidémie grave dans la ville
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 171
Tickets : 235
Date d'inscription : 14/08/2015
avatar
L'Origine

Dossier Personnel
Age: Inconnu
Emploi: Créatrice
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Esteban Molinero Ortega Dim 22 Nov - 10:11
Décidément, les histoires tristes ça court les rues ici Sad

Moi aussi j'ai aimer ce que j'ai lu Esteban, je te valide donc.

Tu peux demander un RP ICI et  un lien ICI
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Esteban Molinero Ortega
Revenir en haut Aller en bas
Esteban Molinero Ortega
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Les questions d'Esteban.
» TOUR DE COLOMBIE -- 12 au 24.06.2012
» Transports Molinero (E)
» [Sujet Officiel]Slalom des eoliennes
» les 3C

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Indus Nesos :: Hors du Monde :: Local des Archives :: Visas Expirés-